5 graminées qui résistent à l’hiver

5 graminées qui résistent à l’hiver

Les graminées ornementales ont aujourd’hui une place de choix dans les jardins et les espaces verts publics. Il faut dire que la famille des poacées a de nombreux atouts. Leurs feuillages graciles et leur panel de formes et de couleurs apportent un esthétisme tout particulier aux aménagements très modernes comme aux lieux les plus naturels. Autre avantage certain : certaines d’entre elles sont extraordinairement décoratives à la saison froide ! Découvrons 5 graminées qui résistent joliment à l’hiver.

Quels types de graminées résistent à l’hiver ?

Caduques ou persistantes, la très grande majorité des graminées résistent à l’hiver.

Chez les graminées caduques, le feuillage se renouvelle chaque année au printemps. Pour autant, il ne tombe pas au sol comme pour les autres végétaux. Les feuilles et les inflorescences des poacées jaunissent et sèchent, mais restent érigées sur le pied. C’est ce qui confère à ces végétaux leur intérêt hivernal.

  • Le feuillage prend des teintes douces et chaleureuses dans des tons de bronze, d’or et de cuivre.
  • Les plantes toutes entières ondulent gracieusement au gré du vent,
  • Les épis givrés apportent du caractère en scintillant à l’accroche du moindre rayon de soleil.

Si vous n’êtes pas adeptes du côté nostalgique des graminées caduques en cette saison, vous devriez préférer les espèces persistantes. Elles demeurent vertes toute l’année. C’est idéal pour conserver une touche de verdure dans vos massifs lors des mois de ciel gris.

Quelles sont les graminées décoratives en hiver ? 5 exemples

Miscanthus sinensis (Eulalie)

Cette poacée de grande taille est appréciée pour ses longs chaumes se terminant en plumeaux touffus et abondants. Bien que splendide toute l’année, le Miscanthus se révèle extrêmement joli en hiver lorsqu’il est pris par le givre. Il se plante aussi bien en isolé, dans un massif varié qu’en groupe pour créer un écran du plus bel effet. De très nombreux cultivars de M. sinensis sont disponibles en pépinière. 

Festuca glauca (fétuque bleue)

Cette petite graminée persistante au feuillage bleu est très graphique. Son port arrondi, mais « piquant » est très régulier. Couplé à sa couleur gris acier, cela en fait une candidate idéale pour les aménagements aux lignes design, modernes et épurées.  

Stipa tenuifolia (cheveux d’ange)

Avec son feuillage fin et la blondeur de ses inflorescences, cette petite graminée apporte beaucoup de délicatesse dans le jardin. Elle est très facile à cultiver, résiste bien à la sécheresse et aux grands froids (jusqu’à -15°). À planter en groupe pour un meilleur résultat visuel.

Pennisetum alopecuroides (herbe aux écouvillons)

Cette graminée caduque de taille intermédiaire (hauteur 1 m) est très élégante. Son feuillage d’un vert lumineux se pare d’une quantité d’inflorescences blanches denses et cylindriques. Très rustique et facile à cultiver, le P. alopecuroides se décline en de très nombreuses variétés. Vous trouverez notamment des feuillages panachés ou tirant sur le rouge. 

Briza media (amourette)

Pour ses inflorescences en forme de cœur, cette petite graminée gracieuse et poétique est appelée « amourette » ou « hochet du vent ». Lorsque les gouttes d’eau s’y accrochent et que le soleil s’y reflète, on pourrait croire à des milliers de perles qui scintillent. Y aurait-il un trésor caché dans votre jardin ?

Nous n’avons cité que 5 exemples parmi tant d’autres. Explorez aussi les espèces des genres Carex, Panicum, Muhlenbergia, Deschampsia, Calamagrostis …

Quand faut-il entretenir les graminées pour en profiter l’hiver ?

Si vous souhaitez exploiter le potentiel décoratif de vos graminées en hiver, vous n’interviendrez qu’en début de printemps, quand les grands froids sont terminés.

  • Pour les graminées caduques, rabattez l’entièreté des touffes de 10 cm à 25 cm du sol, suivant leur développement.
  • Pour les graminées persistantes, vous n’avez pas besoin de tailler autre chose que les fleurs de l’année passée. Pour retirer le feuillage sec du cycle précédent, il suffit de peigner vos spécimens avec vos doigts. Pensez à porter des gants de jardinage, vous pourriez vous couper. 

Si vous préférez renoncer au spectacle hivernal qu’offrent ces végétaux, rien ne vous empêche de tailler vos graminées à la fin de l’automne. Faites-le lorsque la saison est déjà bien avancée afin qu’un nouveau feuillage n’ait pas le temps de repousser. Les jeunes brins n’apprécient pas le gel.

Caduques ou persistantes, la très grande majorité des graminées résistent à l’hiver. Elles le font même en toute beauté. Plantez-les pour donner un peu de vie à votre jardin à la saison du verglas et de la neige.

👉 Pour plus de conseils en aménagement et entretien de jardin, n’hésitez pas à consulter nos autres articles. Si vous souhaitez faire appel à un professionnel, vous pouvez créer votre jardin avec Merlet Paysagiste. Contactez-nous ! Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre projet.

Un commentaire

Publier un commentaire