Préparer son jardin en automne : 5 astuces

Préparer son jardin en automne : 5 conseils de paysagiste pour jardiner comme un pro

L’automne est une saison très importante dans le cycle de vie d’un jardin. À cette saison, on protège son extérieur pour qu’il affronte l’hiver sereinement et l’on crée les bonnes conditions pour son réveil printanier. Quelles sont les opérations à effectuer dans les espaces verts entre septembre et décembre ? Nous vous proposons ici quelques astuces pour préparer son jardin en automne.

Octobre : le mois du grand nettoyage automnal

C’est la fin de l’été, mais les journées sont encore belles. Les mois de septembre et d’octobre sont parfaits pour effectuer des petits travaux de plein air. Évidemment, il y a de nombreuses choses à faire dans les espaces verts, mais un jardin ce n’est pas uniquement du végétal. Vous pouvez par exemple :

  • profiter de l’été indien pour entretenir votre mobilier d’extérieur;
  • désherber vos allées et plates-bandes;
  • repeindre votre clôture en bois et installer des nichoirs à oiseaux;
  • modifier la disposition de vos sculptures et autres décorations pour changer un peu l’ambiance.

Quand le temps commence vraiment à se gâter, pensez à remiser tables, chaises et transats au garage. Installez des voiles d’hivernage sur vos végétaux les plus frileux, rangez les agrumes dans le jardin d’hiver…

👩🏽‍🌾🦋 Pour certains, c’est de la détente, pour d’autres ça l’est moins ! Pour les seconds, apprenez à profiter de votre jardin en automne.

Préparer la belle saison dès l’automne : réaliser vos plantations à la période idéale

L’automne est la saison idéale pour réaliser vos plantations. Arbres fruitiers et ornementaux, arbustes et plantes vivaces ou encore les bulbes sont ravis d’être plantés à cette période. L’arrière-saison est aussi un moment adéquat pour semer ou restaurer un gazon.

Le climat est particulièrement favorable à l’installation pérenne des nouveaux arrivants. À cette époque, les plantes concentrent leurs forces sur leur système racinaire. Le bon développement de cet organe est un pré-requis à la vitalité des végétaux. En plantant entre septembre et novembre, vous leur assurez une belle croissance printanière ainsi qu’une meilleure résistance à la sécheresse estivale.

Pour le jardinier, la météo automnale est propice à un ouvrage efficace. Vous vous épargnez les grosses chaleurs et les grands froids. La terre, ni sèche ni gelée, est beaucoup plus facile à travailler. 

🌱 Besoin de quelques conseils ? Consultez notre article « 5 astuces pour réussir vos plantations d’automne ».

Tailler à l’automne : vos arbres et arbustes ont besoin de se refaire une beauté

L’automne est aussi le meilleur moment de l’année pour tailler la grande majorité de végétaux.

À partir de mi-octobre, effectuez une taille d’entretien de vos arbres et arbustes. Il s’agit de supprimer les rameaux abîmés ou disgracieux ainsi que le bois mort. De cette façon, vous favorisez la repousse au printemps et améliorez l’esthétique de vos sujets.

Cette opération permet, de plus, de les aérer. Ainsi le soleil pénètre mieux à l’intérieur du branchage. Cela évite le développement de parasites ou maladies sur le bois humide et soutient la floraison à la belle saison. C’est important, en particulier pour les fruitiers. 

Vous pouvez rabattre vos vivaces et graminées afin qu’elles aient toute leur vigueur à la saison prochaine.

Attention, tous les végétaux ne se sculptent pas à cette période. Renseignez-vous sur les espèces que vous possédez avant de vous lancer.

🌳 Vous ne savez pas quels outils de taille utiliser ? Lisez notre article « Taille des arbustes : mécanique ou manuelle ? ».

Préparer la terre pour la belle saison : le sol a besoin de votre aide

Une fois que vous avez récolté vos derniers fruits et légumes d’été et que vous avez nettoyé vos parterres, c’est le bon moment pour améliorer votre sol. Ceci est aussi vrai pour le potager que pour les massifs arbustifs ou fleuris. La qualité agronomique du substrat est primordiale pour la santé des végétaux. Cette opération à un double objectif :

  • 1 – Ameublir le terrain : il s’agit de redonner au sol une structure propice à la vie (faune, flore, micro-organismes, échanges gazeux) à une terre trop fermée, sèche et tassée. Travaillez à la bêche, à la grelinette, au motoculteur, c’est au choix. Si votre terre est trop lourde, profitez-en pour y apporter du sable afin de l’alléger. 
  • 2 – Amender la terre : le but ici est de reconstituer les réserves nutritives de votre sol. Pour cela, incorporez du compost, du fumier, du sang séché, du guano… de multiples produits s’offrent à vous. Cela dépend de la qualité de votre terrain et de ce qui y pousse. Préférez dans tous les cas des amendements ou engrais organiques et biologiques.
Pailler le jardin en automne : une technique simple aux multiples fonctions

L’automne est le moment tout indiqué pour utiliser les « déchets » du jardin. Valorisez le produit de votre dernière tonte, le bois issu de vos tailles et les feuilles rousses qui se répandent sur votre sol. Avec, vous pouvez pailler vos massifs, pieds de haies et d’arbres isolés ou encore votre potager. Cette simple opération à de nombreux bénéfices :

  • protéger vos plantations contre le froid;
  • nourrir les végétaux au fur et à mesure de la décomposition du paillis;
  • offrir des abris à une faune intéressante;
  • recouvrir les surfaces mises à nues des intempéries;
  • retarder la pousse d’herbes non désirées au printemps.

🍂 Alors, ne jetez plus vos feuilles mortes ! Il serait dommage d’en priver vos plates-bandes.

🍀 Vous souhaitez faire appel à un professionnel pour aménager ou entretenir votre extérieur ? Aux alentours de Strasbourg, créez votre jardin avec Merlet paysagiste ?. Contactez-nous !

Publier un commentaire

dix-neuf + neuf =